14 Juillet 2015 : Une réception festive organisée à la résidence de France [en]

Les membres du gouvernement, les Parlementaires, le corps diplomatique, la société civile et les Français expatriés en Ouganda ont répondu nombreux à l’invitation de l’Ambassadeur de France en Ouganda et de M. Huddy Makame, à prendre part à la réception du 14 juillet organisée à la Résidence de France. Le gouvernement ougandais était représenté par M. James Baba, secrétaire d’Etat aux affaires intérieures. Etait également présent M. Fred Omach, secrétaire d’Etat aux finances.

JPEG

Une soirée sur le thème de l’environnement

La France étant le pays hôte de la COP21, la conférence mondiale sur le changement climatique qui se déroulera du 30 novembre au 11 décembre 2015 à paris, Son Exc. Mme Sophie Makame a souhaité replacer l’action de la France en Ouganda dans cette perspective. Elle a évoqué le soutien en expertise apporté à l’Ouganda dans le cadre de l’élaboration de sa contribution nationale à la COP21, ainsi que le fort engagement de l’Agence Française de Développement, en particulier dans la construction d’infrastructures qui participent à la promotion d’un modèle économique « vert », qu’il s’agisse de génération électrique, de gestion de l’eau ou de préservation de la biodiversité, à hauteur de 270 millions d’euros depuis 2010. C’est sur la base des ressources du Fond Social de Développement, instrument d’appui aux initiatives de développement local du Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international, que sont actuellement conduits quatre projets à finalité environnementale.

Pour sa part, M. James Baba, transmettant les félicitations et les vœux du gouvernement et du peuple ougandais, a remercié la France pour sa décision d’accueillir la COP21 et pour le soutien qu’elle accorde à l’Ouganda dans la préparation de la contribution ougandaise.

Saluant l’engagement de la France en faveur de la préservation de l’environnement tant au plan national qu’international, M. Baba s’est félicité des relations bilatérales chaleureuses, marquées par de fréquentes concertations et visites de haut niveau, et des partenariats diversifiés : paix et sécurité, éducation et culture, eau et assainissement, investissements …

Enfin, il a réaffirmé la détermination de son gouvernement à garantir un climat propice au renforcement de la présence des entreprises françaises en Ouganda, ajoutant que la porte était grand ’ouverte aux investisseurs étrangers.

Un documentaire, « La glace et le ciel », réalisé par Luc Jacquet, a été projeté en avant-première pour illustrer le thème du changement climatique. Ce film retrace le parcours scientifique de Claude Lorius, glaciologue, ayant le premier mis en garde, il y a quarante ans, contre les effets irrémédiables du réchauffement climatique, conséquence de l’activité humaine. Les photos de l’exposition « 60 solutions faces au changement climatique », que l’on doit au talent du photographe Yann Arthus Bertrand et qui ont fait l’objet d’une inauguration au Parlement ougandais le mois dernier, ont également été projetées, ainsi que le clip officiel de la COP 21.

C’est autour d’un buffet raffiné que la communauté française d’Ouganda s’est retrouvée pour partager Champagne, fromage et petits fours avec ses partenaires ougandais et prolonger la fête, tard dans la nuit.

Dernière modification : 07/10/2016

Haut de page