Coopération France- Ouganda : une donation de 700 000 euros pour la protection des monts Rwenzori

Lundi dernier s’est tenue à l’Alliance Française de Kampala une cérémonie de remise de chèque associant notamment WWF France, WWF Ouganda et le Fond Français pour l’environnement mondial. Le chèque de 700 000 euros, signé de manière symbolique à la fois par l’ambassadeur de France en Ouganda, Mme Sophie Makame, un représentant du ministère ougandais du tourisme et le vice-président du district de Kasese, Hon. Tadeo Muhindo a été remis à Mme Anne Chetaille, responsable de projet à WWF France. Etait également présent l’ambassadeur de l’Union Européenne (UE) en Ouganda, Mr Kristian Schmidt, l’UE contribuant à hauteur de 1.3 million d’euros au projet.

JPEG

Un projet innovant

La grande nouveauté de ce projet est d’inclure le secteur privé dans la promotion d’instruments de financement viables - le paiement pour service environnemental PSE - consacrés à la conservation de la biodiversité et la génération de revenus supplémentaires pour le parc national des Monts Rwenzori et les communautés locales. En effet, en appuyant la plantation d’arbres et plusieurs projets d’écotourisme, le secteur privé permet aux communautés d’améliorer leur qualité de vie et de préserver une ressource, l’eau, essentielle aux habitants des monts Rwenzori ainsi qu’aux entreprises privées opérant dans la zone (hydroélectricité, eau brute). Ce projet permet aussi d’encadrer juridiquement les contributions du secteur privé à des projets environnementaux ainsi que de développer les ressources touristiques au bénéfice de ce parc classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994.

Caméléon de Jackson - JPEG cascades du parc national des monts Rwenzori - JPEG


Des liens bilatéraux qui s’intensifient dans le secteur de la valorisation environnementale

Financé à hauteur de 700 000 euros par la France, en complément de sa contribution au titre du financement européen, ce projet souligne la convergence d’intérêt entre la France et l’Ouganda, dans le prolongement de la récente visite en France de la ministre ougandaise du tourisme, de la faune sauvage et du patrimoine, Mme Maria Mutagamba, à l’occasion du vernissage de l’exposition « Sur la piste des grands singes » au Museum National d’Histoire Naturelle de Paris ( 11 février 2015). Une exposition de photos, sur ce thème, le long de l’enceinte de l’Ambassade de France à Kampala a permis à la ministre d’illustrer, à destination du public ougandais, les enjeux de la protection des grands singes et de leur milieu.

JPEG

Article de The Observer

Dernière modification : 11/10/2016

Haut de page