Coupe du monde de rugby 2015 – les bleus affrontent la Nouvelle Zélande en quarts de finale

La France a été deux fois finaliste de la coupe du monde de rugby, en remportant la médaille d’argent en 1999 contre l’Australie et en 2011 contre la Nouvelle Zélande. Elle a terminé en 4ème place en 2003 et 2007.

PNG

Après trois victoires et une défaite, l’équipe de France de rugby, le XV de France, se retrouve face à la Nouvelle Zélande en quarts de finale de la coupe du monde de rugby 2015 qui a lieu en Angleterre. Le match France-Nouvelle Zélande se jouera le samedi 17 octobre au Millenium Stadium à Cardiff.

JPEG

Le XV de France s’est imposé facilement (32-10) lors de son premier match contre l’équipe d’Italie le 19 septembre dernier. Pour son deuxième match disputé le 23 septembre, la France a également dominé la Roumanie (38-11) avant de décrocher sa troisième victoire le 1e octobre contre le Canada 41-18, avec 5 essais.

JPEG

Les Bleus ont concédé une première défaite (24-9) le dimanche 11 octobre contre l’équipe d’Irlande et terminent en deuxième place de la poule D. Après cette défaite, Philippe Saint-André, sélectionneur de l’équipe de France, a demandé à son équipe d’analyser sa défaite et de se préparer pour jouer un grand match face aux All Blacks.

JPEG

La France a été deux fois finaliste de la coupe du monde de rugby, en remportant la médaille d’argent en 1999 contre l’Australie et en 2011 contre la Nouvelle Zélande. Elle a terminé en 4ème place en 2003 et 2007.

Si les pronostics favorisent les All Blacks, les Bleus demeurent toute de même optimistes. La France est en effet l’adversaire de l’hémisphère nord le plus redouté par les Néo-zélandais pour être les avoir battu en coupe du monde. En 1999, les Français avaient gagné la rencontre 43 à 31 lors d’une demi-finale entrée dans la légende du rugby. En 2007, les Bleus avaient également sorti les Blacks, 20-18, déjà dans le Millenium de Cardiff. Un invraisemblable exploit pour la France, un traumatisme pour la Nouvelle-Zélande. Les Blacks ont bien battu la France en finale en 2011, mais d’un cheveu seulement (8-7). Ainsi, si les Néo-Zélandais sont convaincus de leur supériorité, les Bleus font figure d’épouvantail : "On ne sait jamais à quoi s’attendre avec les Français", commentait récemment un journaliste sportif Néo-zélandais.

Pour en savoir plus :

Fédération française de rugby

Dernière modification : 13/10/2016

Haut de page