Dr. Livingstone Sewanyana reçoit le prix 2015 décerné par l’Union Européenne aux défenseurs des Droits de l’Homme

Le prix de l’Union Européenne qui récompense les défenseurs des Droits de l’Homme est attribué cette année au Dr Livingston Sewanyana, entre autres pour son engagement en faveur de la gouvernance démocratique, de la promotion du droit des femmes, des enfants, des détenus, de l’abolition de la peine de mort.

Dr Livingston Sewanyana (milieu) reçoit sont prix - JPEG

En tant que fondateur et directeur exécutif de la Fondation pour les Initiatives en faveur des Droits de l’Homme (FHRI), le lauréat 2015 a travaillé à de nombreuses reprises, main dans la main, avec l’Ambassade de France en Ouganda afin de défendre les droits de ses concitoyens. Il a notamment pris une part active à la célébration, l’an dernier, de la journée internationale en faveur de l’abolition de la peine de mort, évènement organisé conjointement avec le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France à Kampala.

Lauréat du programme « Personnalité d’Avenir » lancé par le Ministère français des Affaires Etrangères et du Développement international, il a été invité en France en décembre 2011 pour une visite d’une semaine durant laquelle il a eu l’opportunité de s’entretenir avec M. Robert Badinter, ardent promoteur de l’abolition de la peine de mort. Durant son séjour, il a pu visiter deux prisons de la région parisienne, La Santé et Villepinte, et participer à des activités organisées par Science Po Paris et l’Ecole Nationale d’Administration.

Enfin, soucieux de la protection des enfants dans son pays, Dr. Linvingstone Sewanyana a accepté, après sollicitation de l’ONG leader du projet UYDEL, de faire participer la FHRI au programme de Renforcement de la protection des Enfants victimes ou à Risques d’Exploitation Sexuelle (REPERES), programme financé par l’Agence Française de Développement (AFD). L’AFD soutient également un projet régional, dénommé « Contribuer à l’abolition de la peine de mort en Afrique Sub-Saharienne » pour lequel la FHRI s’est portée candidate comme chef de file pour l’Ouganda.

Toutes nos félicitations lui sont donc adressées.

Dernière modification : 07/10/2016

Haut de page