FESPACO 2015

Un festival unique et original

Créé en 1969, le Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou est le rendez-vous cinématographique le plus important d’Afrique. Il se déroule tous les deux ans.

Le festival a programmé, du 28 février au 07 mars, des films de réalisateurs d’Afrique francophone, mais quelques films anglophones ont également été diffusés, tel que le documentaire égyptien Egypt’s modern pharaoh. L’Europe francophone a quant à elle été représentée par la Suisse, la France et la Belgique avec plusieurs long-métrages, certains d’entre eux réalisés conjointement avec des réalisateurs d’Afrique francophone.

JPEG

Timbuktu : suite aux attentats de Paris, faut-il diffuser le film ?

Pendant plusieurs semaines, le film Timbuktu d’Abderahmane Sissako, récompensé à sept reprises lors de la cérémonie des Césars, a fait l’objet de rumeurs de retrait de la compétition officielle du Fespaco, suite à son annulation lors du festival belge Ramdam, par crainte d’attentat.

Après un emballement médiatique, le réalisateur de Timbuktu s’est insurgé : « C’est céder à la peur, c’est dommage ! ». Message entendu par le ministre burkinabe de la Culture, Jean-Claude Dioma, qui a mis fin à toutes les spéculations, affirmant que Timbuktu serait projeté dans des salles grand public et que le jury apprécierait de la même manière toute la sélection cinématographique, sans exception.

JPEG


Le festival du film francophone

Outre Timbuktu, sélectionné pour la clôture, Le Festival du Film Francophone, qui diffuse longs et courts métrages français, mais également belges, congolais, mauritaniens, maliens, camerounais, marocains, suisses et algériens, a retenu quelques-uns des films primés au FESPACO, tel que le film marocain C’est eux les chiens, de Hicham Lasri. Une sélection appréciée du public ougandais, venu nombreux.

Dernière modification : 11/10/2016

Haut de page