Guillaume Vallée subjugue l’Alliance française

Quelques secondes et un mouchoir ont suffi au magicien Guillaume Vallée pour capter l’attention de la centaine de personnes venue assister à son spectacle mercredi 22 mai à l’Alliance française de Kampala.

JPEG
Précédé de prestations acrobatiques à couper de souffle de jeunes recueillis par l’association Butterfly, engagée dans la réinsertion des enfants des rues par les arts du cirque, le prestidigitateur a fait succéder aux saltos et pirouettes les torsions de fourchettes et les verres en lévitation, marquant le début d’un show incroyable.
JPEG
Tout commence par un ballon. Le magicien le gonfle. Le ballon éclate. Et laisse place à une bouteille d’eau. Une entrée en matière impressionnante, qui parle d’elle-même et qui provoque des applaudissements nourris.
JPEG
L’enchanteur n’en reste pas là. Alternant pour les nombreux enfants des tours et illusions invraisemblables pour leurs non moins nombreux aînés, le virtuose déclenche les applaudissements à un rythme incroyable. Lisant dans les pensées, avalant les ballons, jouant avec le feu, maîtrisant la lévitation aussi bien que les jeux de corde, Guillaume Vallée fait agir la magie au sein d’un public médusé et sous le charme.
JPEG
D’aucuns rêveraient de découvrir « le truc » qui se cache derrière ces tours variés et innombrables, tant ils défient les lois de la raison. Mais comme nous l’explique à merveille l’illusionniste, la magie réside avant tout en chacun d’entre nous et il ne tient qu’à nous de la faire vivre ailleurs.
JPEG
Sympathique, chaleureux, humble, celui qui a pris ce soir-là possession des jardins de l’Alliance française a laissé un souvenir merveilleux pour les enfants, époustouflant pour les parents et intriguant pour chacun d’entre nous. Il s’est joint avec plaisir aux membres du public après le spectacle pour échanger avec eux, et a même improvisé un petit cours de magie pour les jeunes les plus curieux. Un ultime geste passionné, avant de poursuivre sa tournée est-africaine au Rwanda à la fin de la semaine.

Dernière modification : 07/10/2016

Haut de page