Inauguration réussie pour l’exposition « Sur la piste des grands singes » au Museum national d’Histoire naturelle

Le Museum national d’Histoire naturelle accueille à Paris depuis le 11 Février, et ceci jusqu’au 21 mars 2016, une exposition temporaire consacrée aux grands singes. Cette dernière, inaugurée le 11 février en présence notamment de la ministre ougandaise du tourisme, Mme Maria Mutagamba, de l’Ambassadeur de France en Ouganda, Mme Sophie Makame, et de son homologue ougandaise, Mme Nimisha Madhvani, donnera la possibilité au public français d’être sensibilisé aux problèmes environnementaux globaux trop souvent oubliés, et, en particulier, de prendre conscience de la situation des grands singes d’Afrique dont la disparition serait programmée faute notamment d’efforts entrepris pour préserver leur milieu naturel, la forêt, de la destruction.

L’Ouganda tient une place privilégiée au sein de l’exposition « Sur la piste des grands singes », du fait de la présence d’une partie de ces espèces menacées sur son territoire. Les travaux de la primatologue Sabrina Krief sont ainsi mis à l’honneur, illustrant son engagement scientifique et personnel en faveur de la protection des chimpanzés de la forêt de Kibale.
En marge de la séance inaugurale au Museum national d’Histoire naturelle, Mme Mutagamba a eu l’occasion de s’entretenir pour la première fois avec Mme Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie. Fructueuse en termes d’échanges sur les enjeux environnementaux, cette rencontre a permis à la ministre ougandaise en charge du tourisme, de la faune sauvage et du patrimoine, de rappeler l’engagement de son gouvernement dans la préparation de la COP 21 et de souligner les différents atouts de l’Ouganda en matière de biodiversité. L’Ouganda dispose d’un véritable potentiel dans le domaine de l’écotourisme et souhaite s’inscrire dans le développement d’une économie verte.

JPEG

L’Ouganda, berceau des grands singes
L’exposition « Sur la piste des grands singes » représente une excellente opportunité de valorisation du patrimoine ougandais, à la fois à travers les travaux de paléontologie menés par le professeur Brigitte Senut depuis 1985 et les recherches de Sabrina Krief sur le comportement et la santé des chimpanzés sauvages.
Une « street exhibition » sur les murs d’enceinte de l’Ambassade de France fera prochainement écho à l’évènement parisien, afin de sensibiliser sur la protection et conservation des grands singes. Les enjeux environnementaux sont au cœur de l’agenda politique français, comme pays hôte de la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique (CNUCC) – COP 21, dont l’objectif est de parvenir à un accord universel et contraignant afin de limiter le dérèglement climatique.

Dernière modification : 11/10/2016

Haut de page