La France apporte son soutien aux femmes discriminées

A l’occasion de la Journée Internationale pour les Droits des Femmes, l’Ambassade de France en Ouganda a signé deux protocoles de financement pour apporter son soutien à deux organisations de défense des femmes, GUWODU et GWED-G, basées à Gulu, dans le Nord de l’Ouganda.

La cérémonie de signature a eu lieu à l’Ambassade de France, en présence de S.E Sophie Makame, Ambassadeur de France en Ouganda, Mme Heleen ANNEMANS, analyste pour le leadership et la participation politique des femmes à ONUFemmes Ouganda ; Allan NUME, directeur de GUWODU et Pamela ANGWECH, directrice exécutive de GWED-G.

-  Gulu Women with Disabilities Union (GUWODU) a reçu 40 295 202 UGX du Fonds Social de Développement (FSD) de l’ambassade de France, pour mener des activités de formation et de sensibilisation pour les femmes handicapées dans les districts de Gulu et Amuru, en appuyant leur aspiration à s’intégrer à la société via leur insertion dans des activités économiques.
JPEG
-  Gulu Women’s Economic Development and Globailization (GWED-G) a reçu une subvention de 50 369 003 UGX du FSD, dans le cadre d’un projet de soutien et de sensibilisation des victimes de Violences Sexuelles et Basées sur le Genre dans le sous-comté d’Unyama.
JPEG
Ces projets, devant être menés à bien en 2016, visent à répondre au besoin d’améliorer la condition des femmes en Ouganda, particulièrement les plus vulnérables, à la fois à travers leur insertion économique et en contribuant à rendre la population ougandaise davantage consciente que la stigmatisation et la violence contre les femmes existent encore dans leur pays, mais aussi dans le monde entier, et doivent être combattues avec détermination.

Dernière modification : 06/10/2016

Haut de page