La France donne 100 000 € pour les sud-soudanais réfugiés en Ouganda

La France répond immédiatement à l’appel à contribution lancé conjointement par le gouvernement ougandais et les Nations Unies, pour l’amélioration de la situation humanitaire des réfugiés sud-soudanais.

Pour faire face à la crise humanitaire engendrée par l’afflux de réfugiés en provenance du Soudan du Sud depuis décembre 2013, le gouvernement ougandais, conjointement avec les Nations Unies, a annoncé officiellement le 28 janvier 2014 le lancement d’une réponse d’urgence pour faciliter l’accueil de 60 000 nouveaux réfugiés. L’appel à contribution s’élève à 86 millions USD et vise à combler les besoins prioritaires en termes d’abris, d’accès et d’approvisionnement en eau, de sécurité alimentaire, de systèmes d’assainissement adaptés au volume des populations, d’offre de soins et de prise en charge médicale, de prévention des conflits et de violences basées sur le genre.

Le Centre de Crise du Ministère français des Affaires étrangères a d’ores et déjà confirmé une aide exceptionnelle d’urgence de 100 000 € via le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, afin d’apporter une assistance immédiate aux populations sud-soudanaises réfugiées en Ouganda, composées à plus de 87% de femmes et d’enfants.

Dernière modification : 12/10/2016

Haut de page