La France réaffirme son engagement en faveur de la liberté de la presse

« En cette journée mondiale de la liberté de la presse, je réaffirme l’engagement constant et déterminé de la France en faveur de la liberté de la presse et de la liberté d’expression partout dans le monde. Le pluralisme des médias, le droit d’informer ou d’être informé et la capacité à exprimer des points de vue critiques sont essentiels au débat démocratique, » a affirmé M. Ayrault dans un communiqué publié ce 3 mai 2016.

A l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai, M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a renouvelé l’engagement de la France à défendre, partout dans le monde, la liberté de la presse et la liberté d’expression.

« En cette journée mondiale de la liberté de la presse, je réaffirme l’engagement constant et déterminé de la France en faveur de la liberté de la presse et de la liberté d’expression partout dans le monde. Le pluralisme des médias, le droit d’informer ou d’être informé et la capacité à exprimer des points de vue critiques sont essentiels au débat démocratique, » a affirmé M. Ayrault dans un communiqué publié ce 3 mai 2016.

Le ministre français a rappelé que la défense de ces principes et la protection des journalistes dans l’exercice de leur métier est une priorité de la politique étrangère de la France, ajoutant que le réseau diplomatique français est mobilisé, face aux menaces croissantes qui pèsent sur les journalistes et les médias, notamment dans les situations de crise.

Le chef de la diplomatie française a salué la remise par l’UNESCO du prix mondial de la liberté de la presse à Mme Khadija Ismayilova, journaliste azerbaidjanaise.

Pour marquer son attachement à la pluralité et à la liberté de la presse dans le monde M. Jean-Marc Ayrault se rendra le 4 mai 2016 à la Maison des journalistes de Paris, aux côtés notamment de Christian Auboyneau et Darline Cothière, qui dirigent la Maison des journalistes, de Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières, et de nombreux journalistes et médias.

La Maison des journalistes a pour mission d’accueillir, de loger et d’accompagner les professionnels des médias contraints à l’exil en France. Plusieurs centaines d’entre eux ont été aidés depuis la création de l’association en 2002.

Dernière modification : 13/06/2016

Haut de page