La journée Mondiale pour la liberté de la presse : Focus de la France sur l’information en ligne

A l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, le Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI) a souhaité illustrer son action au service de l’une des libertés les plus fondamentales en organisant, mardi 5 mai, une conférence sur le thème de « La liberté d’expression sur internet », dans le contexte de la cyberattaque ayant visé récemment le premier média français dans le monde, TV5Monde. Elle sera ouverte par Mme Annick Girardin, secrétaire d’État chargé du développement et de la Francophonie.

JPEG

Cette conférence se déroule aujourd’hui et a pour thème un sujet controversé. De nombreux partenaires seront présents (Reporters Sans Frontières, Rfi, France Média Monde, TV5Monde, etc.) et animeront le débat, sur les deux thèmes majeurs : « La protection des cyber-journalistes dans les conflits et face à la menace terroriste »et de « La liberté d’expression face aux États « ennemis d’internet ».

L’engagement de la France pour la liberté de la presse

En tant que « Pays des Droits de l’Homme et du Citoyen », la France a toujours défendu la liberté de la presse et se doit de poursuivre dans cette voie. La liberté d’expression est notamment reconnue à l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et aux articles 19 et 20 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966.

L’objectif de cette conférence sera donc de rappeler l’importance de la mobilisation de tous les acteurs de l’information afin de permettre aux professionnels sur Internet de protéger leurs données, d’échapper à la censure et de libérer les contraintes qui s’exercent sur leur métier. Cette conférence-débat sera l’occasion d’échanger avec des acteurs de terrain, d’écouter leurs témoignages et de souligner l’engagement de la France pour la liberté d’informer, partout dans le monde.

JPEG

2015, un début d’année meurtrier pour la presse

Déjà 24 journalistes tués dans le monde en 2015, et ceci en quelques mois, selon le baromètre de la liberté de la presse mis à jour quotidiennement par Reporters sans frontière. En 2014, sur 12 mois, la mort de 71 journalistes avait été à déplorer.
Une année exceptionnellement meurtrière pour la France, puisque sur ces 24 journalistes, 8 étaient Français, les tristement célèbres caricaturistes de Charlie Hebdo.

JPEG

Dernière modification : 11/10/2016

Haut de page