Lancement de la Fondation Franco-Africaine pour la Croissance

Le 6 février dernier s’est déroulé le Forum franco-africain « pour une croissance partagée », nouvel évènement consacré aux relations économiques entre la France et l’Afrique. Ce dernier fut également l’occasion pour le financier Lionel Zinsou de lancer la Fondation Franco-Africaine pour la Croissance dont il est le président. Cette dernière aura pour objectif de rénover le dialogue entre Paris et le continent africain.

Forum Franco-Africain : l’Afrique comme partenaire « d’avenir » selon François Hollande

Le rendez-vous était réussi. Quatre chefs d’Etat et de gouvernement africains - Ali Bongo Ondimba, Uhuru Kenyatta, Alassane Ouattara et Macky Sall- plus de quarante ministres et plus de cents entreprises… Ouvert à Bercy par Mr Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, avec Mr Michel Sapin, ministre des finances et des comptes publics, et Mr Emmanuel Macron, ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, l’évènement rassemblait les plus hauts officiels du paysage politique français et africain. Le président de la République lui-même s’est joint à cette réunion majeure en termes de développement et de coopération internationale.

JPEG

Toutes ces personnalités politiques ont de ce fait pu échanger sur des thématiques telles que les jeunes au cœur de la croissance, les innovations financières, l’innovation et le développement urbain performant, ainsi que détailler les initiatives, abouties ou en chantier, visant à renforcer et à simplifier le dispositif de soutien aux échanges et à l’investissement. L’Agence française de développement (AFD) engagera donc en cinq ans 20 milliards d’euros, dont un milliard par an sur les enjeux climatiques. Autre priorité discutée : l’assouplissement du régime de délivrance des visas de circulation, en particulier les visas de longue durée à entrées multiples, au profit des acteurs économiques et des étudiants venus d’Outre-Méditerranée.

La Fondation Franco-Africaine pour la Croissance

Par ailleurs, ce fut l’occasion pour Mr Lionel Zinsou de lancer la Fondation Franco-Africaine pour la Croissance. Cette fondation, dont le principe a été acté par le Président de la République François Hollande lors du Sommet de l’Elysée pour la Paix et la Sécurité en Afrique en décembre 2013, a pour vocation d’intensifier les relations économiques entre l’Afrique et la France. Elle s’appuie sur le rapport Védrine « Un partenariat pour l’avenir : 15 propositions pour une nouvelle dynamique économique entre l’Afrique et la France » remis en marge du Sommet de décembre.
Quatre principales pistes d’actions ont été identifiées et discutées :
• la formation du capital humain, avec un financement de 3 M€ apporté par le ministère des finances dès cette année pour le financement d’opération de formations professionnelles ;
• la coopération dans le domaine financier, afin d’améliorer les systèmes financiers et préciser l’évaluation du risque pays ;
• la coopération dans le domaine culturel ;
• les partenariats dans le domaine numérique où des pistes de coopération ont été mises en avant (e-learning 2.0 notamment).

Parmi ces quatre points, le programme de formation de cadres à haut potentiel et celui destiné à une trentaine de jeunes leaders, 20 africains et 10 français, âgés de 25 à 35 ans, venant du privé et du monde associatif, est l’enjeu majeur, créé dans le but de faire de l’éducation un des piliers de cette fondation. En effet, bien que la Chine soit loin devant la France en termes d’investissement en Afrique avec plus de 15% de ces investissements présents sur ce territoire, cette dernière est loin de s’engager dans la voie de l’éducation. Or pour la France, c’est cette voie qui permettra la solidification à long terme des relations franco-africaines.
Avec une croissance moyenne de 5 % au cours des dernières années, une révolution numérique en cours et des innovations dans tous les domaines, l’Afrique présente de nombreuses possibilités de partenariats et d’échanges.

« L’Afrique n’a jamais eu un tel choix de partenaires » a affirmé Lionel Zinsou.
JPEG

Dernière modification : 06/10/2016

Haut de page