« Les villes résilientes » - Deuxième table ronde sur la résilience au climat en Afrique de l’Est

La deuxième table ronde consacrée à la résilience au climat en Afrique de l’Est s’est tenue le 2octobre, à l’Université de Makerere. Elle s’inscrit dans un cycle consacré à l’examen des enjeux du changement climatique, en prévision de la conférence Paris Climat 2015 (COP 21).

JPEG

Alors que Kampala accueillait le « Future of Cities Forum », la directrice exécutive de la communauté d’agglomération de Kampala (Kampala Capital City Authority), Mme Jennifer Musisi, invitée d’honneur de cette deuxième table-ronde, a souligné l’importance de la résilience au climat dans l’agenda politique. Effectivement, le dérèglement climatique présente de graves conséquences sur la gestion des ressources naturelles que nul ne peut ignorer aujourd’hui. La résilience au climat commence par des actions individuelles. Elle a également rappelé les différentes initiatives menées par KCCA en matière d’atténuation et adaptation au changement climatique (éclairage des rues à l’énergie solaire, audit énergétique, réflexion sur les transports publics, etc.), et son souhait de faire de Kampala « une ville verte, propre et bien aménagée ».

JPEG

Tout en se félicitant du partenariat entre KCCA et la France, (Projet d’appui à la mise en place d’une stratégie sobre en carbone et résiliente au changement climatique, financé par l’AFD et le FFEM)mis en œuvre avec l’appui technique d’ADETEF (Association pour le Développement des Echanges en Technologie Economique et Financière), opérateur du Ministère français des Finances, Jennifer Musisi a invité les intervenants et participants à proposer des solutions pratiques pour développer la résilience des villes.

L’Ambassadeur de France en Ouganda, S.E Mme Sophie Makame, a rappelé l’actualité politique du changement climatique, marquée par la mobilisation de la société civile dans la cadre de la Marche mondiale pour le Climat, de Melbourne à New York en passant par New Delhi, Paris et Vancouver, ainsi que par le Sommet de New York consacré au climat. La France s’est d’ailleurs engagée à contribuer au Fonds vert pour le climat à hauteur d’un milliard de dollars, illustrant ainsi son engagement dans la lutte contre le dérèglement climatique.

JPEG

Ce cycle de conférences, dont la prochaine se tiendra le 7 novembre à l’Université de Makerere, a pour but de susciter une réflexion commune entre décideurs politiques, universitaires, chercheurs, membres de la société civile et du secteur privé, afin de valoriser des bonnes pratiques et recommandations dans le cadre de la préparation de la COP 21 qui se tiendra à Paris en 2015 et qui vise à atteindre un consensus en vue d’un accord universel et contraignant pour limiter le réchauffement de la planète à moins de 2°C.

Les présentations des panélistes (en anglais) :

1.

PDF - 1.6 Mo
Building resilient cities - Tanzania, Titus Msoka

2.

PDF - 711.4 ko
Supporting low carbon and climate resilient development strategy – Regional Project : Adetef-KCCA

3.

PDF - 688.1 ko
Supporting Sub-Saharan African Municipalities with Sustainable Energy Transitions - David Mann

4.

PDF - 2.1 Mo
Conservation of Karura Forest Reserve and its role in providing environmental services to Nairobi city - Samuel Owuor

5.

PDF - 1.3 Mo
UHSNET - Promoting Eco-friendly Construction Techniques in Informal Settlements (PECTIS)

6.

PDF - 3.3 Mo
Mobility for Every one - With less traffic, the NMT Progress in Kampala

7.

PDF - 2.9 Mo
Green Bio Energy - Resilient cities

Dernière modification : 11/10/2016

Haut de page