Quatre résistants entrent au Panthéon

Quatre héros de la Résistance française pendant la Seconde Guerre mondiale ont rejoint ce mercredi 27 mai, le Panthéon de la République. Il s’agit de Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion et Jean Zay.

JPEG

Le Président François Hollande a présidé la cérémonie d’hommage solennel de la Nation aux quatre pathéonisés. L’occasion pour le Président français de souligner les valeurs de la Résistance et de rappeler combien ces quatre figures très différentes par leurs origines, leurs parcours, leur histoire et leur postérité, sont inséparables par ce qu’elles ont traversé et leur dévouement pour la Nation et pour la République.

Qui sont les quatre "panthéonisés" ?

Geneviève de Gaulle-Anthonioz est la nièce du général de Gaulle et résistante dans le réseau du musée de l’homme. Dénoncée et arrêtée en 1943, elle est internée à Fresnes, puis déportée à Ravensbrück en janvier 1944. Elle y côtoiera Germaine Tillion, ethnographe et ethnologue. Résistante, elle participe à la création du réseau du musée de l’homme. Pierre Brossolette, journaliste et homme politique socialiste, assure au sein des réseaux de la France libre le lien entre les résistants de l’intérieur et ceux de Londres. Arrêté et torturé par la Gestapo, il choisit la mort, pour ne pas livrer ses secrets de la France libre. Jean Zay, résistant, républicain et humaniste qui fut ministre de l’Education du Front populaire, est une victime emblématique de Vichy, assassiné par la milice, le 20 juin 1944.

75 personnalités ont déjà vu leur dépouille (ou une partie d’entre elle) transférée au Panthéon de la République. Plus de mille noms, dont celui d’Aimé Césaire, Antoine de Saint-Exupéry ou Henri Bergson, y sont également inscrits.

Pour en savoir plus sur les quatre personnalités :

http://www.quatreviesenresistance.fr/

Le discours de François Hollande prononcé à l’occasion

Dernière modification : 11/10/2016

Haut de page