Relations économiques

La relation commerciale bilatérale entre la France et l’Ouganda reste, à ce stade, relativement modeste. Sa progression est néanmoins considérable depuis quelques années, et les perspectives liées au développement du programme pétrolier laissent supposer la poursuite de cette dynamique.

En 2013, nos exportations ont ainsi progressé de 27% (84 MEUR), tandis que les importations en provenance d’Ouganda augmentaient de 23% (20 MEUR)

L’Ouganda était officiellement la 122e destination de l’IDE français dans le monde en 2012 (données CNUCED). Le flux d’IDE entrant en 2011 aurait été de 3 MEUR, pour 13 MEUR de stock. Ces chiffres semblent fortement sous-évalués, notamment du fait d’investissements réalisés par certains de nos grands groupes via des pays tiers. On estime ainsi le stock autour de 1,5 Md USD, principalement lié au secteur des hydrocarbures, des télécommunications et de l’industrie. On compte, à l’été 2014, 30 entreprises françaises disposant d’une implantation en Ouganda.

Pour plus d’informations, consultez le site de la Direction Générale du Trésor et d’Ubifrance

Dernière modification : 06/10/2016

Haut de page