Signature du premier accord de partenariat entre ONU Femmes et l’Ambassade de France en Ouganda

La promotion des droits des femmes et de l’égalité de genre constitue un volet important des actions de coopération engagées par la France en Ouganda.

C’est à ce titre que S.E. Mme Sophie Makame, Ambassadeur de France en Ouganda, et Mme Hodan Addou, représentante d’ONU Femmes en Ouganda, ont conclu ce 9 décembre un accord de partenariat pour la période 2014-2015.

JPEG

JPEG

Dans le cadre de ce partenariat, deux associations pleinement investies sur les questions de genre ont été conjointement identifiées dans le district de Gulu : celles-ci ayant bénéficié préalablement d’un appui d’ONU Femmes, le soutien de l’Ambassade de France - à travers le Fonds social de développement - viendra consolider la pérennisation des activités engagées.

Le projet qui sera mis en œuvre par Gulu Women’s Economic Development and Globalization (GWED-G) vise à promouvoir une meilleure compréhension de leurs droits par les bénéficiaires, grâce à des activités de sensibilisation et de formation, et favoriser le transfert de compétences par des personnes déjà formées.

A travers des activités génératrices de revenus, l’organisation Gulu Women with Disabilities Union (GUWODU) renforcera l’autonomisation des femmes handicapées, ainsi que la promotion de leurs droits. Le projet aura également pour objectif l’organisation de sessions d’information sur la santé reproductive, tout en favorisant l’accès aux soins des bénéficiaires.

Premier partenariat entre ONU Femmes et une coopération bilatérale en Ouganda, cet accord marque un engagement fort entre l’Ambassade de France en Ouganda et cette agence onusienne, offrant ainsi une déclinaison locale de l’accord-cadre entre le gouvernement français et ONU Femmes. La lutte contre les violences faites aux femmes ainsi que leur autonomisation s’inscrivent dans la stratégie française de genre et développement et rappellent l’engagement de la France dans le processus de Pékin+20.

JPEG

L’Alliance française de Kampala, opérateur culturel de l’Ambassade de France, participe à la visibilité des actions menées en matière de promotion du genre et de droits des femmes. L’exposition « Femmes en Résistance » organisée au mois de septembre fut une belle illustration de ce partenariat naissant.

Dernière modification : 06/10/2016

Haut de page